AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est l'histoire d'une fecatte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ashes-spiritious
Orateur
Orateur
avatar

Messages : 177
Age : 22
Localisation : Rennes
Masculin

MessageSujet: C'est l'histoire d'une fecatte...   Ven 3 Oct - 22:21

Hum… Par ou puis je commencer … Ah oui, c'est l'histoire d'une fecatte, une jeune brindille qui vit le jour cela fait déjà quelques années… Ah oui.. ce temps ou elle n'était encore qu'une insignifiante poussière, un brin d'herbe parmi tant d'autre remonte à loin…. Bien loin..
Cette brindille donc, n'était pas plus importante qu'une autre et poussa aussi tranquillement que s'écoule le cours du temps, ou encore une rivière, mais poussa sûrement, on observant autour d'elle la guerre, qui à toujours fait rage.. Que ce soit entre monstre, entre iop, entre brakmariens et bontariens, entre vieux énutrofs qui ne veulent pas céder un vulgaire kama afin de régler le tavernier, la guerre, l'affrontement, le mal étaient omni-présent et grandi alors en cette brindille une question qui la fît allez de l'avant : Pourquoi tous le monde ne s'entend t'il pas ?

Cette brindille, après avoir compris que le seul moyen d'avancer dans ce monde qu'est le monde des douze était de devenir forte, physiquement certes, mais intérieurement aussi, partie donc à l'aventure. Elle combattit pious, bouftous, chafer, tournesols sauvages, sangliers et encore tant d'autres mais toujours en prenant sur elle, car elle ne voulait faire de mal à personne, elle voulait juste que le monde la remarque, afin qu'elle puisse changer le cours du temps.. Mais elle le sait, elle n'est qu'une fecatte et non un xélor, et donc sa tâche n'en serait alors que plus difficile.
Pourtant elle n'abandonna pas, et continua de se battre , la rendant plus forte chaque jours qui passèrent, et lui faisant apprendre maintes techniques qui lui permirent de se sortir de maintes galères..

Un soir ou le ciel était découvert, que les étoiles illuminaient son visage, un soir ou cette brindille était allongée sur la plage de Moon, échouée suite à un violent orage qui emporta le navire loin de l'île, oui, ce soir là, il se passa quelque chose à laquelle elle ne s'attendait pas.
Effectivement, déboussolée, exténuée, perdue et seule sur cette île, elle commençait à perdre l'espoir, l'espoir qu'un jour elle puisse vivre dans un monde de paix, un monde qui l'accepte telle qu'elle est, un monde ou se trouverait sa famille, car elle n'en avait pas…
Mais.. il est bien connu que c'est lorsque l'on ne les attends pas que les miracles se produisent, et alors que ces étoiles donc, éclairaient notre fecatte, la lune se mis, croyez moi ou non, à grossir, grossir, et les étoiles se mirent à siffler, à danser autour de cette lune, qui descendait jusqu'à toucher l'eau calme et transparente du lagon de Moon. Cette lune pris un aspect humain, ou plutôt un aspect de fecatte, car La Protectrice, déesse fecatte, apparue devant notre jeune brindille.
Sous un air angélique, brandissant son bouclier au reflets dorées, son bâton fait d'un bois inconnue à notre peuple, un bois résistant à toute attaque et ayant la faculté d’annihiler toute magie, elle s’approcha doucement de cette brindille et lui demandas ce qui n'allait pas.

Notre jeune fecatte lui raconta qu'elle n'avait pas comprise pourquoi la guerre existait, pourquoi ce monde si vaste soit t'il ne pouvait accueillir une paix, une paix stable et durable, pourquoi elle, petite fecatte qu'elle soit n'arrivait même pas à naviguer sans s'échouer sur une île déserte et voulait changer ce monde… Elle lui fît part de tous ces chagrins, en versant chaque larmes de son cœur, nettoyant ces yeux de fonds en comble et laissant apparaître alors un jolie visage tachée par la souffrance, une souffrance qu'elle avait récupérée de tous ces gens qui eux même souffraient de ces guerres incontournables..
La Protectrice, l'ayant écouter du début jusqu'à la fin, lui fît part de ces paroles :
«  Mon enfant, tu as en toi ce que d'autres n'ont pas, tu as un cœur, un cœur qui seras ta plus grosse arme, plus forte encore que toutes les épées réunies, plus forte encore que toute une armée, mais cette arme peux aussi servir à protéger, car si l'on y regarde de plus prêt, cette arme n'est autre que les sentiments que tu rejettes ou éprouves, et plus tes sentiments seront grand, plus tu deviendras forte !
Quand à tes rêves, tu as une ambition qui me paraît juste et emplît de sincérités, ton innocence en dis long et c'est pourquoi je te lègue ceci :C'est un bouclier dont le métal est si brillant qu'il reflète et amplifie n'importe qu'elle source de lumière. Fait en bon usage, et n'oublie pas, n'abandonne jamais quoi qu'il arrive ! »
De nouveau, les étoiles étincelantes étaient devenue calme et clignotaient comme chaque nuits, et la lune avait regagnée sa taille et sa place. Était-ce un rêve ? Était-ce la réalité ? Jamais elle ne le sauras, toujours est t'il que non loin d'elle sur la plage, se trouvait un simple bouclier un peu cabossé.. En tous cas, rêve ou non, elle repris espoir, et décidas alors que jamais elle ne baissera les bras ! Elle construit donc à l'aide de brindille, un radeau et arrivas dans la contrée d'Amakna, seine et sauf. Pourtant une chose avait changer en elle, une chose insignifiante pour vous, mais qui pour elle était important ; de brindille elle passa à une jolie fleur ! Une jolie fleur blanche, tachetée de gris, tel des taches de cendres.
Malheureusement épuisée par tous les efforts qu'elle avait fournie pour retourner sur la terre ferme, elle évanouie, laissant place au néant le plus obscure qui soit…
Une lumière ? Un visage ? Oui, c'est bien un visage qu'elle entrevue de par sa vue floutée par le sommeil, tel une flaque ondulante lorsque vous y jetez une pierre. Ce visage était celui d'un meneur de guilde, qui l'avait retrouvée inerte sur le sol, et l'avait ramenée dans sa maison afin de s'en occuper. La fecatte fût d’abord intimidée, puis lâcha un sourire, vous savez, ce sourire que l'on fait lorsque quelque chose nous réconforte, lorsque l'on sent une chaleur nous réchauffer ? Et bien c'est de ce sourire ci qu'il s'agissait.
Elle fût accueillie les bras ouvert, et versa cette fois ci des larmes de joie, et ces sentiments firent fleurir en elle une force qu'elle ignorait encore, car elle venait de trouver une famille, une famille qui l'aida dans sa quête, qui la soutenue, une famille avec qui elle était bien et que pour rien au monde elle ne quitterait, une famille qu'elle se juras de protéger ! Cette famille se nomme Les Schizos !
Plus le temps passait et plus elle entrevue que le monde n'était pas si cruel que ce qu'il donnait comme impression, car en faite, il y avait quelque chose de bon en nous, quelque chose qui nous rapprochait tous, elle en était persuadée, mais ne savait pas encore laquelle…
Avec une chance inespérée, elle pût assister a la fin de la grande guerre entre Bonta et Brakmar, une guerre qui n'avait trop durer, même si de fidèles serviteurs de ces deux citées combattent encore aujourd'hui afin de servir clandestinement leurs citées.
Sa réjouissance était elle qu'elle décida de faire quelque chose afin de commencer à changer le monde : elle parcourue de nouveau le monde et aida les jeunes brindilles à devenir de jeunes fleur en les aidant à traverser certaines forêt dangereuses, certains lacs ou marécages, des montagnes ou encore des plaines infestés de monstrueuses créature que seul le monde des douze possède en son cœur…

Pourtant une rumeur arrivas à ses oreilles, elle qui était alors dans la contrée de Frigost, à aider des villageois à retrouver l'ordre dans leurs village infesté de vils créature ! Cette rumeur disait qu'une guerre horrible se préparait, encore plus horrible que celle qui opposa le bien contre le mal, les anges et les démons. Une guerre ou les guildes se déchireraient entres elles ! Une guerre qui fût déclenchée par la soif de puissance et de pouvoir de certains, soifs qui les rongeaient tellement qu'ils mirent leurs guildes, leurs propres familles en danger !

Elle se dépêcha donc à l'aide de sa fidèle monture, afin de prévenir sa propre guilde de ce que le vent lui avait apporter, et réfléchie avec toute sa famille à que faire..
Il se trouvait que justement dans un même temps, un groupe de vieux meneurs, de sages qui peuplent ce monde, ce regroupèrent afin de trouver une parade à cette guerre.
Nul ne trouvaient, et désespérés, ils s’apprêtaient à se quitter lorsque en ouvrant les portes de leurs bâtisse, ils le virent : Un vieux chêne tellement haut qu'il fessait de l'ombre à ces sages, tellement puissant que jamais le vent n’eut le bonheur de l'arracher de son emplacement et tellement beau que ces sages l’admirèrent, et en eurent une idée qui bouleversa le cours de cette guerre…

Un système d'alliance ! Voilà la solution, un système qui pourrait sauver ce monde. Il y eu donc des guildes qui s'allièrent avec d'autres afin d’asservir une même ambition, et celle que notre fecatte et sa guilde rejoignirent était celle de ces vieux sages, L'OLD OAK, qui étai aussi solide qu'un vieux chêne et aussi unie que le sont les branches à un tronc… Et oui encore une fois la famille s'agrandissait.

Et si nous nous recalibrons sur notre jeune fleur tachetée de cendres ? Eh bien figurez vous que chaque nuits, elle s'allonge sous le ciel étoilée et réfléchie, oui, réfléchie à ce que tous ces gens peuvent bien avoir en communs, et plus les nuits défilent et plus ces pensées deviennent clair !
Elle avait quelque chose en tête qu'elle comptait bien étudier et mettre en place !

Un jour, alors qu'une alliance déclencha une guerre contre l'OLD OAK, notre fecatte qui essayait tant bien que mal de protéger sa famille à l'aide de ses attributions tomba à terre, essoufflée à force de lutter avec tant de mal. Son bouclier tous cabossé échappa des ses mains et tomba face à elle, et là elle vît son reflet apparaître dans ce dernier, un reflet qui s'anima, qui commença à lui montrer le champs de bataille, qui lui fît signe de ce relever, un reflet qui la poussa à ces derniers retranchement et lorsqu'elle empoignât fermement ce symbole de protection  et qu'elle le pointa vers l'ennemie, une éblouissante lumière sortie du petit bouclier anodin retrouvé sur une plage, cabossé de toutes parts ; une lumière qui les forças à se retrancher, à laisser le champs de bataille, une lumière qui s’éteignit, une lumière qui le temps d'un instant illumina plus que les ennemie, car elle illumina le cœur de cette fleur qu'est notre fecatte !
Mais le bouclier qui eu défendu maintes vie commençait a disparaître devant ses yeux, et la dernière chose que notre fecatte vue, eu été des rires, oui, des rires !
Cette fois ci elle en était persuadé, elle en est certaine, il y a une chose qui réunit chacun de nous, une chose qui peux importe qui l'on soit, peu importe ou l'on soit, peux nous réunir !


Vous voulez que je vous lègue ce secret ? De ce que j'en sais, nul ne voudras me croire, mais je pense que cette petite fleur tachetée de cendre, décida d'arriver à la paix par le biais d'une chose unique au monde mais qui se retrouve en chacun de nous, et cela n'est autre que ceci : Le rire, le sourire, cette résonance que nous procure ce sentiment, ce sentiment de joie, crée par une action drôle, une bonne petite blague, un mauvais geste, une action de honte, ou encore une bêtise, mais avez vous remarquez chers lecteurs ? Avez vous remarquer que lorsque nous rions, nous oublions de suite les choses qui vont mal ? Ne serait ce qu'un simple moment, mais nous les oublions, laissant ainsi une flamme s'allumer en nous, réchauffant notre cœur !

Et aujourd'hui, notre fecatte continue de faire rire autant que possible tous ceux qui l'écoute, espérant qu'un jour tous ce beau monde se réuniras sous les étoiles, un soir de pleine lune, non pas pour se transformer en wabitt-garou, mais pour échanger des rires, des moments de bonheur entre membre d'une même famille, pas une famille de guilde, ou d'alliance, mais la grande famille du monde des douze, notre famille ! Voilà ce qu'elle espère aujourd'hui…
Qu'en sais je ? Eh bien je vais vous révéler un petit secret qui dois rester entre nous… Cette fecatte aux cheveux blanc, cette fecatte qui aujourd'hui est heureuse avec toutes les personnes qui l'entoure, que ce soit au sein de sa guilde, Les Schizos, ou au sein de son alliance, l'OLD OAK, cette fecatte qui a toujours rêver d'un monde de paix, eh bien cette fecatte n'est autre que moi chères amis.

Mon histoire se termine donc ici, enfin non, devrais je plutôt dire qu'elle ne fait que commencer, car il me reste beaucoup à faire avec votre aide, au sein de ce monde.

Ashes-spiritious, de traduction cendres spiritueuses, votre humble fecatte et protectrice...

_________________
Toujours ASHES...sauf pour la rigolade :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heddyx
Orateur
Orateur
avatar

Messages : 263
Age : 23
Féminin

MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'une fecatte...   Ven 3 Oct - 23:56

Ton texte fait moins mal aux yeux que ta video Very Happy
Bravo cher Ashes, tu vas émouvoir tous les oaken

_________________
Invité, je te vois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashes-spiritious
Orateur
Orateur
avatar

Messages : 177
Age : 22
Localisation : Rennes
Masculin

MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'une fecatte...   Sam 4 Oct - 0:05

Merci Heddyx Very Happy mainenant je mixe la video et la tonne de texte ? non ? Smile xD

_________________
Toujours ASHES...sauf pour la rigolade :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkys-yop
Orateur
Orateur
avatar

Messages : 259
Age : 25
Localisation : 28
Masculin

MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'une fecatte...   Sam 4 Oct - 0:27

Moi je veux bien mais tu lis le texte dans la vidéo xD
Sinon très beau texte. Il faut avoir la patience de l'écrire, chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashes-spiritious
Orateur
Orateur
avatar

Messages : 177
Age : 22
Localisation : Rennes
Masculin

MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'une fecatte...   Sam 4 Oct - 1:00

xD pourtant il n'est pas si long que sa a faire défiler Surprised Oh Smile quand tu es inspirée sa viens tous seul :p le plus dure est qu'il plaise aux autres Wink (et pour moi l'orthographe ^^" )

_________________
Toujours ASHES...sauf pour la rigolade :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashes-spiritious
Orateur
Orateur
avatar

Messages : 177
Age : 22
Localisation : Rennes
Masculin

MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'une fecatte...   Sam 4 Oct - 1:00

Mais merci Very Happy j'en oublie l'essentiel :p

_________________
Toujours ASHES...sauf pour la rigolade :lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'une fecatte...   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'histoire d'une fecatte...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est l'histoire d'une fecatte...
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rubrique à brac :: La taverne-
Sauter vers: